Premier Festival du Film Documentaire à Carqueiranne : Une Exploration Cinématographique des Réalités

La première édition du Festival du Film Documentaire se déroulera les 5 et 6 février à Carqueiranne. Organisé par l’association Quattrocento en partenariat avec la Ville de Carqueiranne, cet événement cinématographique met en avant des documentaires explorant des faits réels, des événements historiques, et des questions sociales.

Suite à une série de circonstances fortuites, le festival voit le jour, stimulé par une projection marquante sur le thème de « Dracula ». Inspirés par le débat passionnant qui a suivi, les organisateurs ont décidé de dédier une journée entière à la découverte des films du réalisateur Dominique Maestrati, avec la participation d’étudiants de l’université de Toulon.

Alix Ferraris, président de l’association Quattrocento à Carqueiranne, explique l’origine du festival, soulignant les découvertes cinématographiques qui ont conduit à sa création.

Alix Ferraris – Président de l’association Quattrocento à
Carqueiranne.

« Festival du Film Documentaire … 1ère !
Les concours de circonstances permettent parfois de donner naissance à un
nouveau festival ! À la suite d’une projection où nous avons eu le plaisir d’accueillir
le réalisateur Dominique Maestrati pour son documentaire sur « Dracula », le débat
s’est avéré passionnant, tout comme la rencontre avec les étudiants de l’université
de Toulon. Cela nous a tellement enthousiasmés que nous avons décidé de
consacrer une journée entière le 5 février à la découverte de ses autres films. C’est
ensuite grâce à Guy Fournié, cinéaste de Carqueiranne, que j’ai pu découvrir deux de ses
documentaires en 16 mm sur le sel et le blé. Par ailleurs, une conférence sur le vin proposée par notre
fidèle partenaire, le Château La Tulipe Noire, était déjà prévue au programme de ce début d’année.
Ensuite, Fabrice Lo Piccolo de la Cité des Arts m’a parlé de Christian Philibert, réalisateur des « 4
saisons d’Espigoule », à qui j’ai proposé d’être le parrain de cette première édition. En effet, il
semblerait qu’il n’y ait pas de festival du film documentaire à Carqueiranne. C’est pourquoi
l’association Quattrocento est fière de s’associer avec la ville de Carqueiranne pour présenter son
premier événement les 5 et 6 février et remercier également les partenaires qui soutiennent nos
activités cinématographiques annuelles dans la commune et l’agglomération.
Que vive le cinéma du réel ! » Alix Ferraris – Président de l’association Quattrocento à
Carqueiranne.

Parrainé par le réalisateur Christian Philibert, le festival promet des projections, des rencontres professionnelles, et une immersion dans le monde du documentaire.

Christian Philibert - Réalisateur

« Longtemps considéré comme un genre mineur, le documentaire fait l’objet
depuis une vingtaine d’années d’un intérêt du public sans cesse croissant. Et pour
cause, loin de l’objectivité que l’on veut lui prêter et de la forme dans laquelle la
télévision tente trop souvent de le réduire, le cinéma documentaire peut adopter
tous les points de vue, échapper à tous les codes, puiser à tous les genres et
s’approprier tous les sujets. Outil de création, de réflexion, de témoignage et de culture, il nous aide à découvrir le monde mais aussi à nous connaître nous-
mêmes. Il offre aux cinéastes, de plus en plus nombreux à le pratiquer, d’immenses perspectives artistiques pour des coûts souvent bien inférieurs à la fiction. C’est donc avec enthousiasme que j’ai
accueilli la nouvelle de la création d’un festival du film documentaire à Carqueiranne et que j’ai
accepté de le parrainer. Je félicite l’association Quattrocento pour cette initiative et souhaite longue vie
à cette manifestation. » Christian Philibert – Réalisateur

LES RÉALISATEURS

CHRISTIAN PHILIBERT – LE PARRAIN

Né à Brignoles (83) en 1965, Christian Philibert a forgé au fil des années une œuvre singulière au travers de sa société de production, Les Films d’Espigoule. Son travail, ancré dans le sud de la France, oscille entre documentaire et fiction, offrant des créations originales, drôles, et profondément authentiques. Ses longs métrages, souvent qualifiés de « culte », sont devenus des pièces maîtresses du patrimoine culturel de la région SUD, contribuant à la construction de son identité. Espigoule, son village imaginaire inspiré de Ginasservis (83), a même été reconnu comme la 154ème commune du Var en 2001. Passionné d’histoire, Philibert s’est également illustré en réalisant des documentaires TV mettant en lumière des personnages et des événements majeurs méconnus de l’histoire de Provence.

DOMINIQUE MAESTRATI

Réalisateur et producteur, Dominique Maestrati, né le 30 août 1953 à Ajaccio, a débuté sa carrière en tant qu’assistant réalisateur sur des courts métrages corses en 1982. Au fil du temps, il a réalisé une série de courts métrages et de documentaires, souvent diffusés sur France 3 Corse – Via Stella. Avec plus de 25 documentaires à son actif tournés dans des lieux tels que la Guyane, la Roumanie, la Slovénie, l’Autriche et la Tchéquie, l’un de ses films, « Par la grâce du diable », a attiré l’attention de Disney et de TF1, qui l’ont diffusé.

GUY FOURNIÉ

Réalisateur indépendant établi à CARQUEIRANNE (Var), Guy Fournié a consacré une grande partie de sa carrière à la photographie et au cinéma. Spécialisé dans la production de documentaires portant sur les thèmes de la montagne et de la mer, il a créé deux collections de DVD populaires. En tant que Conseiller Technique de la Fédération Française de Cinéma d’Amateur et de « La Maison du Cinéaste », Fournié a marqué le monde cinématographique amateur. Sur le plan technique, il a été un précurseur, étant le premier amateur français à sonoriser un film en stéréo et à concevoir le travelling portable, concept popularisé près de cinquante ans plus tard sous le nom de slider.

JÉRÔME QUADRI

Né en 1977 à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), Jérôme Quadri est un autodidacte qui a commencé par réaliser plusieurs courts métrages avant de se tourner vers la réalisation de films institutionnels, making-of, captations et vidéo-clips. Compositeur de musiques de films et de chansons, collaborateur des Films d’Espigoule depuis 2008, et assistant de Christian Philibert, Quadri a signé son premier documentaire, « Il était une fois… Espigoule », en 2019, suivi de son premier long métrage, « Elle est pas belle la vie ? », en 2020.

LA PROGRAMMATION

Les projections se dérouleront à la salle des fêtes de la mairie de Carqueiranne.

LUNDI 5 FÉVRIER

À 16h, « Garibaldi, l’énigme corse », un documentaire de Dominique Maestrati datant de 2021, explore le rôle clé des Corses dans l’indépendance italienne, mettant en lumière les relations complexes de Garibaldi avec l’île.

À 18h, le documentaire « Jaurès et l’inconnu du Croissant » (2020) retrace l’amitié entre Jean Jaurès et le jeune journaliste Antoine-Martin Peretti, assassiné avant que Jaurès ne puisse passer des vacances dans son village en août 1914. Le film explore cette amitié dans le contexte politique de la Première Guerre mondiale.

À 20h, « Par la grâce du diable » (2017-19) de Dominique Maestrati raconte l’histoire de la famille Ovitz, une fratrie de nains juifs roumains survivant à Auschwitz grâce à une relation complexe avec le sinistre Dr. Mengele. Le film interroge cette connexion faite de peur et de reconnaissance envers leur bourreau.

La billetterie est disponible sur hello-Asso-quattrocento, avec un tarif de 8€ par séance ou un forfait festival de 16€ pour les trois projections et une boisson.

MARDI 6 FÉVRIER

Le ciné-club de la Lune présente son premier festival du film documentaire avec une soirée en deux parties à la salle des fêtes de la mairie le mardi 6 février. La première partie, débutant à 17h30, se concentre sur la culture agricole avec les documentaires de Guy Fournié sur la récolte du sel et la moisson à l’ancienne.

À 18h30, le domaine de Peirecedes et le Château La Tulipe Noire proposent une conférence et une dégustation lors de l’apéro-doc.

La dernière partie de la soirée, à 19h30, est consacrée au réalisateur Christian Philibert avec la projection du documentaire « Il était une fois… Espigoule » en clôture du festival.

Le numéro associatif est W832019203, le numéro Siret est 85212769500017, et l’APE est 9001Z. Les coordonnées de l’association sont 3 boulevard Pierre Curie, 83320 Carqueiranne, téléphone : 06.26.89.41.65, email : quattrocento@cinemadelalune.com.

17H30 DEUX COURTS-MÉTRAGES DOCUMENTAIRES « La Sal » (1965) et « Le Blé » (1968) de Guy Fournié seront projetés gratuitement, offrant un aperçu des activités humaines en voie de disparition entre 1960 et 1970.

18H30 CONFÉRENCE Le domaine de Peirecedes et le Château La Tulipe Noire proposent une conférence à 18h30, suivie d’une dégustation lors de l’apéro-doc. Le Château La Tulipe Noire, en agriculture biologique depuis 2007, offre des vins AOP Côtes de Provence exclusivement issus de son vignoble.

19H30 IL ETAIT UNE FOIS… ESPIGOULE À 19h30, le documentaire « Il était une fois… Espigoule » de Jérôme Quadri, écrit par Christian Philibert, explore l’univers d’Espigoule et la légende du « phacomochère » à travers les souvenirs des acteurs et des créateurs, marquant les 20 ans de sa sortie en salles en 2019.

RENCONTRES PROFESSIONNELLES

Lors des rencontres professionnelles organisées au bureau des tournages TPM à Toulon, les étudiants de la licence professionnelle CVCA (Métiers de la télévision) de l’Université de Toulon (IUT) auront l’occasion de dialoguer avec les réalisateurs Dominique MAESTRATI et Christian PHILIBERT. Ces échanges permettront aux étudiants de tirer profit de l’expérience professionnelle des deux cinéastes dans le domaine du documentaire.

TARIFS ET LES PARTENAIRES

Plein tarif (non-membre): 8€

Tarifs réduits: 7€ (seniors +60 ans, étudiants de 14 à 22 ans)

Tarif spécial: 5€ (moins de 14 ans, chômeurs)

CARTE D’ABONNEMENT – MEMBRE DU CINE-CLUB: 35€ (valable deux ans)

Plein tarif membre: 7€ Tarif membre Sénior/Étudiant: 6€ Moins de 14 ans, chômeurs: 4€

BILLETTERIE EN LIGNE SUR HelloAsso-quattrocento

Pour en savoir plus, contactez-nous au 0626894165.
Suivez-nous sur Instagram, Facebook, et Tik Tok @cinemadelalune.

LES PARTENAIRES

Nous remercions nos partenaires :

  • La Ville de Carqueiranne
  • TPM (Toulon Provence Méditerranée)
  • Le Conseil Départemental du Var
  • La Région SUD
  • Cité des Arts
  • Le château La Tulipe Noire
  • La Brasserie Pietra
  • La Diffusion KVA

Un commentaire sur « Premier Festival du Film Documentaire à Carqueiranne : Une Exploration Cinématographique des Réalités »

Laisser un commentaire