La Noria à Ollioules : Un Quartier Culturel Émergent S’Érige au Cœur de la Ville

À l’issue d’une réunion du conseil municipal, le quartier culturel du grand projet urbain d’Ollioules, un futur espace de près de 6 000m2, a été officiellement baptisé « La Noria ».

Le Choix de La Noria : Sous la présidence du maire Robert Bénéventi, le conseil municipal a voté à la majorité pour baptiser le quartier « La Noria ». Le maire souligne le caractère emblématique de ce nom, rappelant son lien historique avec la commune, évoquant une pompe à chapelets utilisée pour puiser de l’eau. Malgré des contre-propositions, le maire a défendu ce choix, soulignant l’importance de préserver l’identité locale.

Réactions et Oppositions : L’opposant Christian Bercovici, membre du groupe alternative de la gauche et des écologistes, a voté contre la délibération, suggérant des alternatives telles que « André Malraux » ou « Gaston Beltrame ». Le maire a maintenu sa décision, annonçant d’autres appellations pour des infrastructures spécifiques, comme « Ciné Ollioules » et « Salle Victor Hugo ».

Demandes de Subventions : Le conseil municipal a voté à l’unanimité des demandes de subventions au conseil départemental pour le futur quartier « La Noria ». Les montants, impressionnants au regard de la taille de la commune, soulignent l’ampleur du projet. Les demandes comprennent des financements pour la média-ludothèque, la salle communale, le hall commun, la salle polyvalente auditorium et les aménagements extérieurs.

Financements Pharaoniques : Le coût total du projet s’élève à 14 millions d’euros, et les demandes de subventions au conseil départemental varient de 330 000 € à 2,3 millions d’euros. Le maire souligne l’importance de ces financements pour concrétiser le projet ambitieux, confirmant le soutien du Département, de la région, de la Direction régionale des affaires culturelles et de la Caisse d’allocations familiales.

Incertitudes Financières : Bien que les subventions régionales aient été acceptées, le maire mentionne l’attente de réponses concernant les demandes d’aide de l’État. Les engagements du Département restent cruciaux pour compléter le financement. Les interrogations sur l’évaluation des montants par le Département sont soulevées, mais le maire rassure en soulignant l’éligibilité du projet aux subventions départementales.

En conclusion, le quartier « La Noria » à Ollioules représente un projet d’envergure, tant sur le plan culturel qu’urbanistique. Les débats autour du choix toponymique et les enjeux financiers soulignent l’importance de cet investissement pour la commune. L’avenir de ce projet dépend désormais des réponses attendues concernant les subventions de l’État et de l’engagement continu du Département.

Laisser un commentaire