Hyères sous le choc : Croix gammées taguées, la mairie porte plainte

Un acte choquant d’antisémitisme a secoué la communauté locale. Des croix gammées ont été découvertes récemment, déclenchant la réaction immédiate de la mairie qui a porté plainte et renforcé la sécurité autour des lieux de culte juifs. Dans cet article, nous allons examiner de plus près ces événements troublants et les mesures prises pour faire face à cette situation.

Croix gammées découvertes à Hyères : Deux plaintes pour des actes inacceptables

Le 1er novembre, le premier incident a été signalé à l’école Paul Long de Hyères, où une croix gammée a été peinte à la bombe sur le moteur de la climatisation d’un bâtiment périscolaire. Ce geste odieux a été immédiatement signalé aux autorités.

Où d’autres croix gammées ont-elles été découvertes ?

Les événements ont pris une tournure plus inquiétante lorsque, le dimanche suivant, plusieurs croix gammées ont été découvertes sur la promenade qui longe la mer entre l’aéroport de Hyères et le quartier de l’Ayguade. Les policiers municipaux et nationaux ont compté sept croix nazies, toutes peintes à la bombe rouge, dont deux sur le sol et cinq sur les bancs publics.

Quelle a été la réaction de la mairie de Hyères ?

Face à ces actes répugnants, la mairie de Hyères a réagi avec fermeté. Deux plaintes ont été déposées pour les incidents survenus à l’école Paul Long et sur la promenade en bord de mer. Le maire de la ville, Jean-Pierre Giran, a condamné avec vigueur ces actes antisémites et a exprimé son soutien total à la communauté juive de Hyères. Il a qualifié la découverte de ces inscriptions nazies de « pas anodine ».

De plus, le maire a pris des mesures pour renforcer la sécurité autour des lieux de culte juifs de la ville. La sécurité était déjà présente depuis un mois devant ces endroits, mais elle sera encore renforcée. Des patrouilles de police municipale et nationale seront mises en place en alternance devant le carré juif du cimetière et devant les maisons isolées qui pourraient être prises pour cibles en raison du nom inscrit sur leur boîte aux lettres.

La réaction de la communauté juive de Hyères :

La communauté juive de Hyères, qui compte environ cinquante familles, a été profondément affectée par ces actes d’antisémitisme. Elle se trouve maintenant au centre de cette inquiétante affaire, mais elle peut compter sur le soutien de la mairie et des autorités locales pour assurer sa sécurité et condamner ces actes répréhensibles.

LIEN

Laisser un commentaire