Crise politique aux Rencontres de Saint-Denis : L’absence d’Éric Ciotti et Olivier Faure critiquée par Macron et son gouvernement

Les leaders du Parti socialiste et des Républicains, Olivier Faure et Éric Ciotti, ont choisi de ne pas participer aux Rencontres de Saint-Denis du 17 novembre, suscitant des réactions fortes de la part du président Emmanuel Macron et de son gouvernement.

Crise politique aux Rencontres de Saint-Denis

Pourquoi Emmanuel Macron critique-t-il cette décision ?

Le chef de l’État a exprimé sa surprise et qualifié l’absence des deux dirigeants politiques de « faute politique majeure ». Depuis la Suisse, où il effectue une visite d’État, il a déploré le choix de ne pas participer à des rencontres jugées « inédites ».

Quelle est la justification d’Éric Ciotti et comment Macron la condamne-t-il ?

Éric Ciotti a justifié son absence en citant le fait que Macron n’avait pas participé à la marche contre l’antisémitisme. Macron a vivement critiqué cette justification, la qualifiant d' »absolument indigne » d’un dirigeant politique actuel.

Quelles sont les réactions des ministres face à ce boycott ?

Gérald Darmanin a souligné sur RTL que c’était une erreur de ne pas dialoguer avec le président de la République, estimant que « quand on est un grand parti de gouvernement, on va parler avec le président de la République ». Le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran, a regretté la décision des leaders de l’opposition, soulignant qu’il n’était « jamais trop tard pour changer d’avis ».

Laisser un commentaire