Robert Badinter, le fervent défenseur de l’abolition de la peine de mort, tire sa révérence

Décès d’une icône de la justice française

Robert Badinter, ancien ministre de la Justice sous François Mitterrand et artisan infatigable de l’abolition de la peine capitale en France, s’est éteint à l’âge de 95 ans. Sa disparition laisse un vide immense dans le paysage de la justice et des droits de l’homme en France.

Lutte contre la peine de mort : un héritage majeur

Robert Badinter, figure emblématique de la lutte contre la peine de mort, restera gravé dans les mémoires pour son combat acharné contre cette pratique barbare. C’est lui qui, en 1981, a porté le projet de loi abolissant la peine de mort devant une Assemblée nationale profondément divisée. Sa plaidoirie historique, d’une durée de près de deux heures, restera dans les annales parlementaires comme un moment décisif dans l’histoire de la justice française.

Un engagement forgé par l’histoire

La détermination de Robert Badinter à abolir la peine de mort trouvait ses racines dans son parcours personnel. En tant qu’avocat, il a défendu avec acharnement des accusés confrontés à la guillotine, témoignant ainsi de son profond attachement aux principes fondamentaux de la justice et de l’humanité.

Un héritage inestimable pour la France

La loi mettant fin à la peine de mort a été promulguée le 9 octobre 1981, marquant un tournant décisif dans l’histoire judiciaire de la France. Vingt-cinq ans plus tard, le Parlement réuni en Congrès à Versailles inscrivait l’abolition de la peine de mort dans la Constitution, consacrant ainsi l’engagement indéfectible de Robert Badinter pour les droits de l’homme et la justice.

Un hommage national unanime

À l’annonce du décès de Robert Badinter, les hommages ont afflué de toutes parts. Le président Emmanuel Macron a salué la mémoire d’une « figure du siècle, une conscience républicaine, l’esprit français », tandis que le Premier ministre Gabriel Attal a souligné que « l’abolition de la peine de mort sera à jamais son legs pour la France ».

Laisser un commentaire