Décryptage des Gangs de Bikers les Plus Redoutables : Histoires, Symboles et Activités

Exploration des gangs de motards les plus notoires, leurs histoires et activités illicites : Un regard approfondi sur le monde des bikers.

1. Les Hells Angels

Les Hells Angels, « Club de Moto des Anges de l’Enfer », émergent dans les années 1940. Avec 2 500 membres sur six continents, leur emblème « Tête de mort » incarne une histoire tumultueuse. Impliqués dans des conflits avec d’autres gangs, leur notoriété découle de démêlés judiciaires fréquents.

LIEN 1 LIEN 2 LIEN 3 LIEN 4 LIEN 5

Hells Angels

2. Les Outlaws MC

Fondés en 1936, les Outlaws Motorcycle Club, les plus anciens hors-la-loi, opèrent à l’est et au centre des États-Unis. Près de 2 000 membres sont engagés dans des activités criminelles variées, se concentrant sur le trafic de drogue à la frontière canadienne.

LIEN 1 LIEN 2 LIEN 3

Les Outlaws MC

3. Les Mongols

Formés en 1969, les Mongols, gang de motards hispaniques, ont pris le contrôle du sud de la Californie en formant des alliances avec des gangs latinos. Leurs activités, comprenant racket, trafic de drogue et violence, ont fait d’eux un groupe notoire.

LIEN 1 LIEN 2 LIEN 3

Les Mongols

4. Les Bandidos

Fondés au Texas en 1966, les Bandidos, avec 2 500 membres, agissent comme un cartel mexicain. Spécialisés dans la contrebande de drogue à la frontière américano-mexicaine, ils sont impliqués dans divers crimes, devenant ainsi une menace redoutable.

LIEN 1 LIEN 2 LIEN 3

Les Bandidos

5. Les Sons of Silence

Actifs depuis 1966, les Sons of Silence, avec près de 300 membres, sont reconnus pour leur brutalité. Leur implication dans des activités criminelles, y compris le trafic de drogue, a conduit à des arrestations majeures par l’ATF.

LIEN 1 LIEN 2 LIEN 3

6. Les Pagan’s

Créés en 1959, les Pagan’s sont passés d’un club non violent à une bande criminelle violente sous la direction de John « Satan » Marron. Leur implication dans des activités criminelles variées les place en tant que grande organisation dangereuse.

LIEN

Les Pagan's

7. Les Black Pistons

Les Black Pistons, fondés en Allemagne en 2002, agissent comme club de soutien du MC Outlaws. Engagés dans le marché de la drogue et en conflit avec les gangs rivaux, leur présence marque souvent des luttes violentes.

LIEN 1 LIEN 2 LIEN 3

8. Les Vagos

Actifs dans le Sud-Ouest des États-Unis depuis les années 1960, les Vagos sont reconnus pour coordonner des opérations de contrebande de drogue avec des groupes mexicains, adoptant une approche mafieuse.

LIEN 1 LIEN 2

Les Vagos

9. Les Highwaymen

Formés en 1954 à Detroit, les Highwaymen, malgré leur statut de plus grand club de motards de la ville, ne sont pas reconnus par la Detroit Federation Of Motorcycle Clubs en raison de leur réputation violente et criminelle.

LIEN 1 LIEN 2 LIEN 3

Les Highwaymen

10. Les Warlocks

Créés en 1967 à Philadelphie, les Warlocks, composés exclusivement d’hommes blancs, sont impliqués dans des actes violents et brutaux. Leur histoire est marquée par des affaires de meurtres, tentatives de meurtres et trafic de drogue.

LIEN 1 LIEN 2 LIEN 3

Les Warlocks

11. Les Loners MC

Créés dans les années 1979, les Loners MC sont réputés pour leur personnalité imprévisible. Impliqués dans le massacre de Shedden en 2006, leur histoire est entourée de mystère et d’actes criminels.

LIEN 1 LIEN 2 LIEN 3

Les Loners MC

12. Les Blue Angels MC

Créés en 1963 à Glasgow, les Blue Angels MC sont le plus ancien club de motards hors-la-loi d’Europe. Leur association avec des clubs de motards anglais et leur rivalité avec les Hells Angels ont marqué leur histoire criminelle.

LIEN

Les Blue Angels MC

Laisser un commentaire