Décès de Carl Weathers, l’emblématique Apollo Creed de Rocky, à l’âge de 76 ans

Le monde du cinéma pleure la perte de Carl Weathers, l’acteur américain légendaire qui a donné vie à Apollo Creed dans la célèbre saga Rocky. Décédé paisiblement dans son sommeil à l’âge de 76 ans, l’icône laisse derrière elle un héritage cinématographique qui a marqué plusieurs générations.

Un passé sportif glorieux

Né en 1948 à La Nouvelle-Orléans, Carl Weathers a d’abord brillé sur les terrains de football professionnel, jouant dans la NFL avec les Raiders d’Oakland, puis dans la LCF avec les Lions de la Colombie-Britannique. Son talent et sa détermination sur le terrain ont préfiguré une carrière artistique tout aussi impressionnante.

Une carrière cinématographique riche

Avec plus de 75 films et séries télévisées américaines à son actif, Carl Weathers a laissé une empreinte indélébile dans l’industrie du divertissement. Son rôle emblématique en tant qu’Apollo Creed, le boxeur afro-américain intrépide, dans la saga Rocky reste incontestablement le sommet de sa carrière. Le duel mémorable avec Sylvester Stallone dans le film original de 1976 demeure un moment culte du cinéma de combat.

L’impact de Rocky Le premier film de la saga, récompensé par l’Oscar du meilleur film, a propulsé Sylvester Stallone vers une carrière exceptionnelle. Aujourd’hui, l’annonce du décès de Carl Weathers laisse un vide poignant dans le cœur des fans et de l’industrie cinématographique.

Hommage de Sylvester Stallone

Sur Instagram, Sylvester Stallone a exprimé sa tristesse : « Aujourd’hui est un jour incroyablement triste pour moi. Carl Weathers a fait partie intégrante de ma vie, de mon succès (…) et je lui en suis incroyablement reconnaissant. Il était absolument brillant – sa voix, sa taille, sa présence, ses capacités athlétiques, mais surtout son cœur, son âme. »

Une évolution mémorable dans Creed

L’évolution du personnage d’Apollo Creed, initialement l’ennemi de Rocky Balboa, vers un compagnon de route, a permis de relancer la franchise des années plus tard avec le film « Creed ». Stallone y incarne le coach d’Adonis, le fils d’Apollo, créant ainsi une continuité émotionnelle et narrative unique.

Un artiste polyvalent

Outre son rôle dans Rocky, Carl Weathers a laissé sa marque dans le film Predator en 1987, où il a partagé l’écran avec Arnold Schwarzenegger. Les collègues acteurs saluent un athlète extraordinaire et un professionnel exceptionnel, rappelant que « Predator » n’aurait pas été le même sans lui.

Le dernier acte dans The Mandalorian

Plus récemment, Carl Weathers a conquis un nouveau public avec son rôle dans la série « The Mandalorian », incarnant Greef Karga, chef de la guilde des chasseurs de primes. Sa performance a été saluée par les fans de l’univers Star Wars, soulignant la polyvalence et la longévité de sa carrière.

Laisser un commentaire