Pourquoi la ville d’Hyères continue de perdre des habitants

Est-ce que la tendance à la baisse de la population d’Hyères est irrémédiable malgré la construction de milliers de logements au cours des 15 dernières années ?

La ville d’Hyères, malgré son attrait évident et la construction de milliers de logements ces dernières années, enregistre une perte régulière de sa population. Une tendance préoccupante, mais pas nécessairement irréversible. Les chiffres ne mentent jamais, bien que leur interprétation puisse parfois varier.

Le manque d'habitants malgré la construction de logements.

Pourquoi la ville d’Hyères perd-elle des habitants malgré sa popularité dans le Var ?

Malgré une offre immobilière en constante expansion à Hyères, la ville ne parvient pas à atteindre les 80 000 habitants que beaucoup avaient prévu en raison de la construction de nouveaux logements. Cette information provient de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

Quelle était la population de pointe d’Hyères et comment a-t-elle évolué au fil des ans ?

En 2014, la ville a atteint son sommet en termes de population, avec 57 645 habitants. Cependant, depuis lors, la population a diminué d’environ 2 000 habitants, atteignant 54 821 habitants en 2019, 55 588 en 2020, et 55 528 en 2023.

Quels sont les facteurs qui contribuent à cette perte de population malgré la construction de nouveaux logements ?

Les statistiques indiquent que la ville a gagné 4 000 logements entre 2008 et 2019, passant de 35 771 à 39 776. Cependant, en 2019, la proportion de logements occupés en résidence principale avait diminué à 67,6 %, avec 2 744 logements vacants (6,9 %). Cette baisse de la population peut également être attribuée au vieillissement de la population, à la hausse des prix de l’immobilier et à la location saisonnière de logements, ce qui limite l’accès des jeunes familles au marché immobilier.

Quelles mesures sont envisagées pour inverser cette tendance à la baisse de la population d’Hyères ?

Face à cette situation, la municipalité envisage plusieurs mesures, notamment la construction de logements supplémentaires, des ajustements fiscaux, et la promotion de logements abordables pour les actifs. Un point de presse sur le logement avec les autorités locales est prévu en mars pour discuter de ces questions.

La perte de population à Hyères est donc un problème complexe qui nécessite une approche multifactorielle pour trouver des solutions durables et maintenir la ville accessible à tous.

Laisser un commentaire