Naufrage tragique d’un sous-marin chinois : Pékin nie l’incident dévoilé par les services secrets britanniques.

Un événement tragique secoue la mer Jaune alors que les services secrets britanniques dévoilent un rapport déconcertant. Un sous-marin nucléaire chinois aurait été pris au piège de son propre système de défense, créé pour attraper les navires sous-marins britanniques. Le 21 août dernier, cet incident aurait entraîné la perte de 55 membres d’équipage, dont 22 officiers, 7 élèves officiers, 9 sous-officiers et 17 marins.

Naufrage du sous-marin chinois

Parmi les victimes, se trouve le capitaine, le colonel Xue Yong-Peng. Toutes ces vies auraient été tragiquement emportées en raison d’une défaillance des systèmes d’oxygène du sous-marin, provoquant un empoisonnement massif de l’équipage.

Selon le rapport divulgué par le Dailymail, l’incident aurait été causé par une hypoxie, résultant d’une défaillance du système du sous-marin. De plus, le sous-marin aurait heurté une chaîne et une ancre, utilisées par la marine chinoise pour piéger les sous-marins américains et leurs alliés.

Cependant, Pékin rejette fermement ces allégations, tandis que Taïwan se montre prudente et ne peut pas encore les confirmer, comme le rapportent Les Echos. Le drame se serait déroulé dans les eaux de la province chinoise de Shandong, à proximité de Shanghai.

Taïwan reste prudente face à cette révélation

La situation suscite des interrogations quant aux circonstances exactes de cet événement tragique, mais les autorités chinoises maintiennent leur dénégation tandis que les enquêtes se poursuivent.

Laisser un commentaire