Le contrôle technique des deux-roues à partir d’avril 2024 : Calendrier détaillé et réactions des motards

Les premiers à devoir effectuer le contrôle technique seront les propriétaires de deux-roues immatriculés avant le 1er janvier 2017. Selon la date de mise en circulation, la deadline pour passer le contrôle sera fixée entre mi-août et la fin de l’année 2024.

Manifestation des motards contre le contrôle technique

Calendrier détaillé:

L’échelonnement de cette nouvelle réglementation s’étendra jusqu’à fin 2026. Cela vise à éviter tout engorgement dans les centres de contrôle. De plus, ces centres pourront bénéficier d’une extension de leur agrément pendant un an à partir d’avril, s’ils sont déjà qualifiés pour effectuer des contrôles sur des véhicules légers ou lourds.

  • Les véhicules de catégorie L immatriculés entre le 1er janvier 2017 et le 31 décembre 2019 devront passer leur premier contrôle en 2025.
  • Pour les véhicules immatriculés entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2021, ce contrôle sera nécessaire en 2026.
  • En ce qui concerne les véhicules immatriculés après le 1er janvier 2022, le premier contrôle devra être effectué dans les six mois précédant l’expiration d’un délai de cinq ans à compter de la date de leur première mise en circulation, puis tous les trois ans.

Réactions des motards:

L’obligation du contrôle technique pour les deux-roues n’a pas été accueillie favorablement par la communauté des motards. Ils ont manifesté leur mécontentement à plusieurs reprises ces derniers mois, notamment à Paris, où des centaines de motos ont défilé le 3 juin dernier. Le gouvernement avait exprimé sa volonté de mettre en place un contrôle « le moins cher et le plus simple possible, » mais les motards s’inquiètent du coût et de la complexité de cette nouvelle réglementation.

Directive européenne de 2014:

La Commission européenne avait imposé dès 2014 un contrôle technique dans tous les pays de l’Union européenne pour les deux-roues de plus de 125 cm³, souhaitant sa mise en œuvre dès janvier 2022. Cette directive vise à garantir la sécurité des motards et à réduire l’impact environnemental des véhicules. En août 2021, un décret avait déjà été annoncé pour débuter le contrôle technique en janvier 2023 pour les véhicules immatriculés avant 2016, et plus tard pour les autres.

Le contrôle technique des deux-roues, qui suscite la colère des motards, se mettra en place progressivement à partir d’avril 2024, avec un calendrier précis jusqu’à 2026. Cette mesure répond à une directive européenne de 2014 axée sur la sécurité des motards et l’environnement. Les prochains mois seront cruciaux pour sa mise en œuvre, avec des défis logistiques et des préoccupations financières à prendre en compte.

Laisser un commentaire