La Seyne-sur-Mer : Un Écrin de Street Art en Plein Essor Attire l’Attention Internationale

La Seyne-sur-Mer, une petite ville côtière autrefois tranquille, connaît actuellement une renaissance artistique remarquable grâce à l’émergence d’un art urbain vibrant et significatif.

Street Art Éclatant à La Seyne-sur-Mer : MiniFest Transforme la Ville en Galerie Urbaine

Avec une collection croissante d’œuvres majeures de street art, La Seyne-sur-Mer est en train de devenir un pôle d’expression artistique urbaine. Plusieurs fresques colorées témoignent de collaborations entre la municipalité et l’association Graphik Art, offrant ainsi une toile à des artistes locaux et renommés, qui abordent des thèmes contemporains à travers leurs créations.

Cette initiative vise à revitaliser le centre-ville par une explosion de couleurs et de créativité. Les deux premiers festivals d’art urbain, ont donné naissance à une trentaine d’œuvres qui transforment la ville en un musée à ciel ouvert, attirant l’attention tant des habitants que des visiteurs.

L’association Graphik Art et la municipalité ont forgé un partenariat solide pour encourager cette vague artistique. Une carte numérique détaillée disponible sur Google Maps guide les visiteurs à travers les rues de La Seyne-sur-Mer, les invitant à découvrir les 30 fresques réparties du nord au sud de la ville.

Parmi les créations notables, la Marianne de Snake, qui orne le port, s’est vue décerner la médaille de bronze des «Golden Street Art» en 2021, soulignant ainsi l’excellence de cette œuvre. De plus, la Métropole Aix-Marseille a sollicité La Seyne-sur-Mer pour son projet de parcours artistique autour des graffiti et fresques à proximité de la gare Saint-Charles.

Impact sur la Jeunesse ? Les fresques ne se limitent pas à l’ornement visuel de la ville. Elles ont également joué un rôle clé dans l’éveil artistique des jeunes. En effet, 286 élèves des écoles élémentaires, collèges et lycées de la région ont bénéficié de visites guidées et commentées des fresques, suscitant ainsi une appréciation précoce de l’art contemporain.

Diversité Artistique : Les artistes derrière ces créations représentent un éventail diversifié, allant des talents locaux aux renommées internationales. Des noms tels que Shaka, Hopare et le créateur de la Marianne, Snake, se partagent les murs de la ville. De plus, la Ville et Graphik Art soutiennent les artistes locaux tels que Cédric Ponti, professeur d’art plastique à l’école municipale des Beaux-Arts.

Laisser un commentaire