Cinéma Pathé de L’Avenue 83 à Toulon : Une invasion de punaises de lit oblige à fermer la salle IMAX

Au cinéma Pathé de L’Avenue 83, situé à proximité de Toulon, les spectateurs ont vécu une expérience cauchemardesque lors d’une récente séance. Des dizaines d’entre eux ont quitté précipitamment la salle IMAX, envahie par un fléau inattendu : les punaises de lit. Cette infestation a contraint la direction à prendre une décision radicale : fermer temporairement la salle IMAX, qui dispose de 530 fauteuils.

Lutte contre les punaises de lit

Le multiplexe de L’Avenue 83 avait initialement évoqué un « dysfonctionnement technique » pour expliquer l’interruption de la projection. Cependant, la réalité est tout autre. Il s’agit en fait d’une invasion de punaises de lit qui a entraîné cette mesure inédite. Une cliente du cinéma a partagé sa mésaventure, révélant ainsi l’ampleur du problème.

Une prolifération alarmante des punaises de lit dans le Var et les Bouches-du-Rhône

Ce n’est malheureusement pas un cas isolé. Les punaises de lit se multiplient de manière inquiétante chaque année dans le Var et les Bouches-du-Rhône. Ces minuscules parasites causent des dégâts de plus en plus importants et constituent un véritable problème sanitaire. Leur présence se fait ressentir dans divers lieux, allant des cinémas, comme celui de Toulon, aux cabines des chauffeurs de bus à Marseille, en passant par les domiciles des particuliers.

Se débarrasser de ces parasites exige un protocole strict, comme l’explique Lilian Artaud, responsable de la société varoise 3D Artaud Anti Nuisibles. « C’est possible de s’en sortir, mais il faut vraiment respecter le protocole, être très carré. Quand plusieurs logements d’un même immeuble sont infestés, il faut tous les traiter simultanément, sinon ça ne marche pas. Tout les meubles touchés, il faut s’en débarrasser. Il faut tout aspirer. Tout le linge, les habits, les draps de lit doivent être lavés à plus de 60 degrés en machine ou congelés à -25 degrés pendant plus de 100 heures. Il faut faire deux passages chimiques », précise-t-il.

Le coût de cette opération s’élève à environ 480 euros pour un appartement de type T2. Une alternative consiste à faire appel à une société spécialisée, mais cela engendre des frais supplémentaires. Concernant les meubles infestés que l’on souhaite se débarrasser, il est nécessaire de contacter le service des encombrants de sa ville pour suivre la procédure appropriée. Certaines collectivités dans le Var imposent de traiter chimiquement les meubles, de les emballer dans des sacs poubelles, et de les déposer au pied de l’immeuble lors de la collecte, selon les indications de Lilian Artaud.

Les autorités proposent un fascicule en ligne avec les démarches à suivre en cas d’infestation. Un numéro gratuit est également disponible : le 0806.706.806, en plus d’une plateforme en ligne. Cependant, les professionnels du secteur regrettent que les autorités n’aient pas agi plus tôt pour lutter contre ce problème grandissant.

En finir définitivement avec les punaises de lit représente un défi de taille, mais il est impératif d’agir pour contenir leur prolifération.

Laisser un commentaire