Bastien Chalureau, joueur du XV de France, se défend contre les accusations de racisme : « Je ne suis pas raciste »

Au cœur de la controverse qui entoure sa sélection au sein du XV de France pour la prochaine Coupe du Monde de rugby, Bastien Chalureau a pris la parole pour répondre aux accusations qui pèsent sur lui. Cette initiative a été annoncée par la Fédération française de rugby (FFR) au milieu de la journée.

Qui est Bastien Chalureau et quelle est la polémique qui l’entoure ?

Bastien Chalureau, deuxième ligne du XV de France, a affirmé lors d’une déclaration ce lundi qu’il n’était « pas raciste ». Il réfute une fois de plus les accusations de racisme qui le visent depuis sa condamnation en première instance en 2020. Le joueur de Montpellier, âgé de 31 ans, a déclaré : « J’ai choisi de venir m’exprimer devant vous pour clarifier la situation. La polémique qui tourne autour de moi, ça fait plusieurs années, et je réfute totalement les accusations depuis le premier jour. Ce que je peux vous dire, c’est que j’ai avoué mes erreurs, j’ai payé mes dettes avec la violence et j’ai nié tout propos raciste. Je ne suis pas raciste et je ne fais pas partie de ces valeurs. »

 Bastien Chalureau nie les accusations de racisme et se concentre sur le rugby.

Pourquoi cette déclaration maintenant ?

Bastien Chalureau a également expliqué qu’il souhaitait s’exprimer car la polémique avait également touché sa famille. Il a précisé : « J’ai voulu passer devant vous pour m’adresser à mes coéquipiers, à ma famille… Parce que ça ne touche pas que moi, ça touche ma famille… C’est pour ça que j’ai voulu clarifier la situation devant vous. Je ne suis pas raciste. »

Les faits à l’origine de cette controverse remontent à fin janvier 2020, lorsque Bastien Chalureau a été accusé par deux anciens joueurs de rugby de les avoir agressés après une soirée à Toulouse.

Quelle est la réaction de World Rugby ?

La polémique autour de la sélection de Bastien Chalureau en équipe de France pour la Coupe du Monde ne faiblit pas. World Rugby, l’instance suprême du rugby mondial, a pris position en déclarant : « Le racisme n’a pas sa place dans le rugby. » Cependant, Alan Gilpin, le directeur général de World Rugby, a rappelé qu’en France, le principe judiciaire de la présomption d’innocence était en vigueur.

Qu’en disent les joueurs de l’équipe de France ?

Le capitaine des Bleus, Antoine Dupont, a affirmé lors d’une conférence de presse dimanche que le « groupe n’était pas affecté » par la polémique et que Bastien Chalureau avait toujours eu une attitude exemplaire, que ce soit sur ou en dehors du terrain.

Quelles sont les réactions politiques ?

Depuis la sélection de Bastien Chalureau pour la Coupe du Monde, plusieurs personnalités politiques de gauche ont exprimé leur opinion. Dans un courrier adressé à Amélie Oudéa-Castéra, deux députés insoumis (LFI), François Piquemal et Thomas Portes, estiment que « convoquer le joueur n’était pas pertinent pour l’équipe de France et sa cohésion » à ce stade de l’instruction judiciaire. Ils rappellent également que trois autres internationaux français, Romain Taofifenua, Sékou Macalou et Sipili Falatea, ont été victimes de commentaires racistes sur leur présence en équipe de France.

Cette affaire continue de susciter des réactions vives, à la fois dans le monde du rugby et au-delà, mettant en lumière la complexité des enjeux liés au sport et à la société.

Un commentaire sur « Bastien Chalureau, joueur du XV de France, se défend contre les accusations de racisme : « Je ne suis pas raciste » »

Laisser un commentaire