Alerte en Mer : Fausses Alerte de Disparition Déclenchent d’Importants Moyens de Sauvetage

Une confusion qui mobilise des ressources considérables

Sauvetage en Mer : Fausse Alertes en Série Déclenchent d'Importants Moyens
Opération de sauvetage déployée après la fausse alerte d’une baigneuse disparue, ayant simplement oublié ses affaires sur la plage.

Six-Fours-les-Plages, Var – Hier soir, une alerte de disparition en mer a déclenché une opération de sauvetage d’envergure dans la région de Cros à Six-Fours-les-Plages, provoquant une mobilisation de ressources importantes pour secourir ce qui semblait être une baigneuse portée disparue. Cependant, la situation a rapidement pris un tournant inattendu.

Une baigneuse « disparue » avec ses effets personnels en évidence

Vers 21 heures, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de Méditerranée (Cross Med) a été alerté de la disparition présumée d’une baigneuse âgée de 68 ans, qui aurait été vue pour la dernière fois nageant en fin de journée. Inquiets, ses proches ont contacté les autorités après avoir constaté son absence sur la plage malgré la présence de ses affaires personnelles.

Moyens de recherche massifs mobilisés

Face à cette situation, le Cross Med a rapidement coordonné et déployé d’importants moyens de recherche et de sauvetage. L’hélicoptère Dauphin Guepard Victor de la flottille 35F de la Marine nationale, la vedette de 1ère classe SNS 164 Saint Elme II et le semi-rigide SNS 7-009 Timothy de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de Bandol, ainsi que des ressources terrestres du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) du Var ont été mobilisés pour tenter de localiser la disparue.

Une surprise déconcertante

Cependant, après une heure de recherche intensive à la fois en mer et sur terre, il a été révélé que la personne en question était en réalité rentrée chez elle en toute sécurité, laissant simplement ses effets personnels sur la plage et négligeant d’informer ses proches de sa présence.

Multiples fausses alertes en mer

Cette situation étonnante n’est pas unique. Selon la préfecture maritime, cela marque la troisième fois cette semaine qu’une telle confusion a eu lieu sur la côte méditerranéenne française. Une autre situation similaire s’était produite à Nice.

Appel à la vigilance des usagers

En réaction à ces fausses alertes qui mobilisent des ressources essentielles pour de potentielles urgences, la préfecture maritime de la Méditerranée et le Cross Med ont émis un appel aux usagers des plages. Ils les exhortent à rester attentifs à leurs effets personnels et à prévenir les autorités en cas de disparition réelle ou pour signaler leur sécurité, en utilisant le numéro unique de contact, le 196.

Alors que les opérations de recherche et de sauvetage sont vitales pour garantir la sécurité en mer, cette série de malentendus souligne l’importance de la communication et de la prudence pour éviter de mobiliser inutilement des ressources précieuses.

Laisser un commentaire